Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2017 4 06 /07 /juillet /2017 14:08

L’édito de Charles SANNAT

  • Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

    Cela fait quand même intellectuellement plaisir de voir que l’on a raison, à défaut d’être justement particulièrement heureux d’avoir raison, vu que parfois, on aimerait bien avoir tort.

    Fitch est l’une des 3 grandes agences de notation occidentales.

    Les banques ne tiennent que parce que les États sont désireux de les soutenir et que les régulateurs ne les déclarent pas en faillite

    Voilà le résumé assez sensationnel de l’analyse de la situation de cette agence.

    Bridget Gandy, directrice du groupe d’institutions financières chez Fitch, a déclaré, lors d’une conférence à Londres, que des dizaines de banques grecques, italiennes, espagnoles et même allemandes – et c’est certainement le plus drôle et le plus cocasse dans toute cette histoire – ont un plus grand volume de créances pourries que la Banco Popular, ce qui les met face à un risque évident d’insolvabilité.

    Voici également la liste de quelques-uns de ces maillons faibles… Enfin, ce n’est pas une liste exhaustive, c’est juste les pires cadavres ambulants bancaires encore debout.

    HB, Piraeus, NBG, Eurobank et Alpha (Grèce)
    Eurobank et Alpha (Grèce)
    MPS, Carige, Creval, Vénétie et Vicenza (Italie),
    Bremer Landesbank et HSH Nordbank (Allemagne).
    Liberbank, BMN et Bankia (Espagne).

    Et Fitch de clouer le cercueil… « Une résolution n’est pas une résurrection ».

    « Une résolution n’est pas une résurrection » car, rappelle Fitch, le sacrifice des créanciers dans ces opérations « ne peut servir à renforcer la banque, à la développer et à la rendre compétitive ».

    Une opération de résolution sert juste à rendre cette banque plus petite, à la liquider ou à la transférer à un autre groupe.

    Il n’y a donc aucun avenir pour une banque sous résolution. Une résolution est juste un nouveau mot pudique pour parler autrement d’une faillite et d’une reprise simultanée par un autre établissement.

    Le ratio « texas » fonds propres contre provisions.

    On ne vous en parle jamais. On ne veut surtout pas vous parler des vrais ratios utiles à connaître ! On préfère vous parler du ratio de 10 ou 12 %, mais en fait on s’en fiche pas mal de celui-là car les banques peuvent toutes le respecter et tomber en faillite quand même car le ratio important est évidemment celui qui compare les créances douteuses aux fonds propres et pas les fonds propres aux actifs !

    Voici donc ce qu’en dit Fitch, et je ne peux qu’être d’accord.

    « Une banque court habituellement vers la faillite lorsque le «ratio Texas», qui mesure des créances douteuses par rapport aux réserves, dépasse 100 % ou lorsqu’elle ne dispose pas des fonds nécessaires pour couvrir les pertes sur ses actifs douteux.

    Comme nous l’avons rapporté il y a quelques mois, des 500 banques qui existent en Italie, environ 114 ont un ratio Texas de plus de 100 %.

    Elles sont même 24 à afficher un ratio de plus de 200 % ! »

    Depuis, l’une d’entre elles (Monte dei Paschi) a été sauvée par des fonds publics tandis que deux autres ont été liquidées. Voilà qui est fait pour trois d’entre elles… Il n’en reste plus que 21 (ou 111) rien qu’en Italie !

    Il n’y aura aucun miracle.

    Le système bancaire n’est toujours pas sain, et il faudra à nouveau le sauver.

    La seule question c’est comment, et combien cela nous coûtera.

    Et accessoirement si l’euro pourra survivre à tout cela.

    L’élection de Macron fait planer les foules et les médias. C’est bien. Tant mieux. Passez de bonnes vacances, parce qu’à un moment, le retour à la réalité sera forcément désagréable pour le plus grand nombre.

    Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

    Charles SANNAT

    “Insolentiae” signifie “impertinence” en latin
    Pour m’écrire charles@insolentiae.com
    Pour écrire à ma femme helene@insolentiae.com

    Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

     « À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

    « Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

    Source le journal espagnol Expansion 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Araka Nui autour du monde
  • Araka Nui autour du monde
  • : Le voyage initiatique de Teiva sur le catamaran ARAKA NUI parti en 2008 pour un tour du monde. Arrivé en Casamance en septembre 2009, il en repart 2 ans plus tard, mais cette fois sans son papa... C'est l'occasion pour ce dernier de collecter des sujets d'informations aussi divers que variés sur la spiritualité, la géopolitique, l'environnement et les sciences en vue d'étudier ces sujets le moment venu avec Teiva et de débuter son initiation vers un nouveau paradigme.
  • Contact