Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2017 6 29 /07 /juillet /2017 13:53
Le "gouvernement français " a décidé de ne plus soutenir le développement de l’agriculture bio. Les aides à la conversion seront tout simplement supprimées. Une décision catastrophique pour les agriculteurs.

L’agriculture et l’alimentation doivent se réformer de façon urgente pour produire mieux et de façon plus respectueuse de l’environnement. La tenue des états généraux de l’alimentation constituait un signal plutôt positif de la part du gouvernement d’avancer dans le sens de la transition écologique de l’agriculture. Or le Ministre de l’Agriculture vient de porter un coup d’arrêt au développement de l’agriculture bio en supprimant les aides à la conversion dans les trois prochaines années.

                           “Jeudi noir” pour l’agriculture bio 

Ce sont les mots de la FNAB, Fédération Nationale de l’Agriculture Biologique, porte-parole des producteurs bio et interlocuteur du gouvernement. Les producteurs regrettent amèrement la décision du ministre, dénonçant un “renoncement politique historique“.

            Plus aucune aide pour la conversion à l’agriculture bio 

La conversion à l’agriculture bio est un choix qui demande souvent un engagement à la fois financier et moral de la part des agriculteurs. C’est une décision qui demande d’être accompagnée, et l’aide financière aux conversions décidait bon nombre de producteurs à s’engager. Leur suppression portera un coup d’arrêt au développement de l’agriculture bio, pourtant en belle hausse depuis plusieurs années, suivant la demande toujours en hausse exponentielle. 
 
 

"Cette décision vient contredire les promesses de campagne du Président de la République sur les paiements pour services environnementaux (PSE) et l’introduction de produits bio dans les cantines" dénonce Stéphanie PAGEOT, Présidente de la FNAB." Cela témoigne d’un manque criant de courage politique face à l’agro-industrie et l’agro chimie". 

Un renoncement en effet vécu de façon très brutale par les promoteurs de l’agriculture bio, qui avaient lancé une pétition pour maintenir les aides à la bio il y a quelques jours, que nous avions relayée sur les réseaux sociaux. “La “révolution” promise par le candidat Macron dans son livre-programme n’aura pas lieu : c’est un rendez-vous historique que vient de manquer le gouvernement français“, dénonce amèrement la Fnab dans son communiqué. Effectivement, un bien triste “jeudi noir” en plein été pour l’agriculture française…

Source : Echelle de Jacob

 
Commentaire de Dominique :
Bien que cette décision inattendue soit une très grave erreur (ce n'est pas le vigneron en biodynamie que j'étais qui dira le contraire), en effet seules les mesures "incitatives" d'un l'Etat permettent le développement d'une filière. J'en veux pour exemple l'excellent résultat d'implantation de panneaux photovoltaïques en Allemagne ! Malgré un ensoleillement largement inférieur à celui du sud-est de la France, l'Allemagne présente un parc solaire installé très supérieur à celui de la France... Pourquoi ? Les mesures financières incitatives allemandes sont adaptées et donnent des résultats.
 
Encore une fois je relève cet exemple allemand parlant, bien que je ne soutienne pas vraiment l'installation généralisée de panneaux photovoltaïques. En 2017 une énergie durable, non polluante et gratuite doit être développée. J'invite les lecteurs à visiter le site du scientifique Jean-Pierre PETIT (jamais écouté) sur la réalisation de centrales thermiques solaires avec des réflecteurs "ordinaires" en tôles... Il y a tellement d'intelligence et de sens pratique dans ses propos qu'on est en droit de se demander : "mais qu'est-ce qu'on attend" ?
(on est devenu trop con ! ndlr)
 
Mis à part cette décision française inique sur le bio et qui en dit long sur les arrières pensées de Micron qui dégage en touche le bien fondé vital de l'agriculture biologique ; j'y vois un signe évident de DECADENCE du pouvoir et des élites. Ils sont aux ordres des grosses multinationales pollueuses qui ont plus de moyens financiers pour alimenter les lobbys qu'il n'est imaginable, ceci pour faire plier des "petits sans convictions".     Honte sur eux !
 
Pour ma part, cette décision correspond au début de la fin.  
 Ce gouvernement va mettre notre belle France à sac, bref tout foutre en l'air et je crains que la chute soit telle que le retour sera impossible. 
Bravo Micron. Merci.
 
 
Il faut savoir que pendant le même temps, la Russie développe considérablement la production bio et deviendra bientôt le plus grand producteur européen. Les OGM sont interdits en Russie.
 
Et dire que nous les "franklaouis" chiens-chiens des états-uniens nous leur emboîtons le pas pour imposer des mesures "punitives" voire restrictives aux russes ! C'est à mourir de rire (ou de colère) d'assister à une si grande mascarade.
Décidément mes concitoyens vous avez quoi devant les yeux ?
C'est pourtant limpide ce "foutage de gueule" qui vous mène droit au précipice. Précipice avec aller simple, sans retour, tellement la connerie est profonde.
Qu'il en soit ainsi ! 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Araka Nui autour du monde
  • Araka Nui autour du monde
  • : Le voyage initiatique de Teiva sur le catamaran ARAKA NUI parti en 2008 pour un tour du monde. Arrivé en Casamance en septembre 2009, il en repart 2 ans plus tard, mais cette fois sans son papa... C'est l'occasion pour ce dernier de collecter des sujets d'informations aussi divers que variés sur la spiritualité, la géopolitique, l'environnement et les sciences en vue d'étudier ces sujets le moment venu avec Teiva et de débuter son initiation vers un nouveau paradigme.
  • Contact