Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2017 5 08 /09 /septembre /2017 19:45

L’homme a modelé la planète en usant de moyens dont nous ignorons tout.

Mais comprends bien mon fils, l’eau qui a monté à la fin de la glaciation, et qui par conséquent, a repoussé les communautés sur les continents actuels, s’est bel et bien produit.

Or c’est connu depuis longtemps.

Et même si le retranchement complet des océans nous est plus difficile à se représenter, il était assez facile de concevoir que les franges continentales submergées qui bordent tous les continents sur une centaine de kilomètres à faible profondeur, ont contenues beaucoup, mais beaucoup d’histoires.

Tous les peuples de la planète ont ces légendes à propos des terres disparues sous la mer.

De nombreuses cartes marines anciennes présentent des îles qui n’existent plus dont la localisation se retrouve sur des hauts fonds de l'océan.

Ce fut une question souvent débattue dans les officines de la science des siècles précédents et elle a même fait l’objet de théories officielles, qui ont toujours été repoussées avec un revers de la main et un haut-le-cœur.

Est-ce donc si insensé?

Avant que je l’expose, tu avais déjà entendu cette possibilité que les océans aient été à une époque ancienne plus bas qu’ils ne le sont présentement et qu’ils exposaient alors de grandes terres bordant les mers actuelles et des îles qui sont aujourd’hui inondées?

Mais pourquoi cela n’a pas été inclus dans notre histoire?

Ne va pas croire que c’est là une question stérile mon fils. Ceux qui ont repoussé d’un revers de la main et d’un haut-le-cœur ces théories sont bien terrestres.

Voilà les raisons pour lesquelles cette frange continentale est la partie la plus floutée et la plus importante des images satellites de Google Earth.

Commentaire de ton père :

Mon fils, du haut de tes 12 ans, j'essaie à toutes les occasions de te signaler les possibilités de nouveaux métiers. Nous savons qu'une grande proportion de nouveaux métiers est encore inconnue aujourd'hui.

Ton père a déjà fait son métier sous la mer, mais à ce jour nous n'avons pas encore su exploiter toutes les possibilités que les océans nous offrent.

Tout reste à faire, à découvrir et à inventer sous cette fange de mers côtières très particulières.

La réflexion que je t'apporte aujourd'hui devrait te faire réfléchir, car une grande quantité de métiers nouveaux se dégagent de cette opportunité.

Personne ne s'est encore employée à engager une exploration et un relevé méthodique des fonds marins de nos littoraux, d'autant que la technologie actuelle nous permet de grandes performances.

Sachant que de nos jours 50% de la population mondiale vit à moins de 100 km des côtes; que plus de 70% des mégalopoles sont établies le long des côtes il est évident que sur le plateau des - 100 mètres nous devrions trouver des vestiges d'anciennes civilisations, qui dans les mêmes proportions auraient dû s'installer sur cette fange lors de la dernière grande glaciation.

La dernière glaciation a été une manifestation d'un refroidissement qui a concerné plus ou moins directement toute la planète. Ce refroidissement a notamment eu pour conséquence une baisse généralisée du niveau des mers d'environ 120 mètres.

Amorcée par un refroidissement brutal cette régression marine s'est produite assez lentement, le niveau de la mer oscillant d'abord entre -20 et -60 mètres (110 000 à 75 000 ans) puis -60 à -90 mètres (75 000 à 25 000 ans ) avant d'atteindre son point le plus bas il y a environ 20 000 ans puis de remonter rapidement au niveau actuel. 

Sur ce point tous les géologues sont plus ou moins d'accord.

Ce qui engendre sûrement un problème difficile à faire admettre aux scientifiques c'est de reconnaître qu'à cette dernière période glaciaire jusqu'à -20 000 ans avant J.C, il n'y avait pas seulement des "chasseurs-cueilleurs" qui évoluaient sur la Terre comme on veut nous le faire croire... mais des civilisations hautement avancées !

Civilisations évoluées qui ont nécessairement laissé des marques de leur passage. Par exemple chez les égyptiens antiques qui maîtrisaient 2 000 ans avant J.C des connaissances approfondies du cosmos, de la médecine, des mathématiques... alors qu'au même moment, à l'autre bout du continent, au bord de la Manche par exemple, des Hommes vivaient l'âge de pierre ! Il a bien fallu qu'ils reçoivent ces enseignements d'êtres plus évolués. Bien que cela paraisse évident, ce n'est pas la tendance actuelle.

Il y a donc matière à recherches mais surtout il conviendrait d'exploiter les dites découvertes bien au delà d'une classique archéologie sous-marine et c'est à ce titre que l'on peut imaginer un grand nombre de nouveaux métiers.   

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Araka Nui autour du monde
  • Araka Nui autour du monde
  • : Le voyage initiatique de Teiva sur le catamaran ARAKA NUI parti en 2008 pour un tour du monde. Arrivé en Casamance en septembre 2009, il en repart 2 ans plus tard, mais cette fois sans son papa... C'est l'occasion pour ce dernier de collecter des sujets d'informations aussi divers que variés sur la spiritualité, la géopolitique, l'environnement et les sciences en vue d'étudier ces sujets le moment venu avec Teiva et de débuter son initiation vers un nouveau paradigme.
  • Contact