Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 08:23

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1640698_hartley2_640x280.jpg


 

    L'un des plus grands mystères de l'univers, la présence d'eau sur Terre, est-il en passe d'être résolu ? Selon une étude publiée mercredi, des comètes surgies du fin fond de l'espace pourraient être responsables de la présence d'une grande partie des océans qui recouvrent aujourd'hui la Terre. 

    Des astrophysiciens du télescope spatial Herschel de l'ESA (Agence spatiale européenne) ont en effet trouvé pour la première fois de l'eau d'une composition chimique similaire à celle de la Terre sur une comète, Hartley 2, passée récemment au large de notre planète. 

 

 

     D'où vient l'eau présente sur Terre ? 

 

 

   Aussi étonnant que cela puisse paraître, l'eau est vraisemblablement étrangère à notre «planète bleue» et son origine à la surface de la Terre fait toujours débat entre les scientifiques. Lors de la formation de notre système solaire, la Terre était tellement chaude que la plupart des éléments volatils, dont l'eau, se sont évaporés et seules les régions relativement lointaines - au-delà de l'orbite de Mars - en ont conservé une grande quantité.


   Un grand nombre de chercheurs pensent donc que l'eau a fait son retour plusieurs millions d'années après la formation de la Terre, sous forme de glace transportée à bord de petits corps célestes : les astéroïdes et, dans une moindre mesure, les comètes.


«Les théories actuelles ont conclu que moins de 10% de l'eau terrestre a pour origine des comètes», noyaux de glace et de poussières, explique Paul Hartogh, de l'Institut Max Planck de recherches sur le système solaire (MPS). «Pour la première fois, nos résultats impliquent que les comètes ont pu jouer un rôle bien plus important», renchérit Miriam Rengel du MPS, dontl'étude est publiée dans la revue britannique Nature.

Comment les scientifiques ont-ils procédé ? 

 

   Pour remonter la piste de l'eau terrestre jusque dans l'espace, les scientifiques utilisent une variante naturelle de l'hydrogène, le deuterium, aussi appelé «hydrogène lourd». Sur notre planète, la composition de l'eau se répartit ainsi : la proportion de deuterium est d'environ un atome pour 6 400 d'hydrogène. Ils cherchent donc une composition chimique comparable : «Les petits corps célestes qui ont apporté l'eau sur Terre devraient avoir une proportion similaire entre les deux isotopes», expliquent les chercheurs. 

    Jusqu'à présent, les astronomes avaient observé une proportion équivalente chez les astéroïdes, corps composés de roches, de métaux et de glace, provenant de la ceinture d'astéroïdes située entre Mars et Jupiter. Aucune comète analysée n'avait présenté de résultats encourageants, toutes étant trop riches en deutérium et vraisemblablement issues du voisinage de grandes planètes gazeuses comme Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune. 

Et l'eau de la comète Hartley 2 ? 

 

   La comète Hartley 2, qui proviendrait de la ceinture de Kuiper, aux confins du système solaire, a laissé entrevoir des résultats surprenants : «Nos mesures ont montré que l'eau de la comète contient un atome de deutérium pour 6 200 atomes d'hydrogène», un taux très proche de celui de la Terre, explique Paul Hartogh. 

    Il sera nécessaire d'analyser de nombreux autres échantillons pour mieux évaluer l'apport en eau des comètes sur Terre mais «des comètes du type de Hartley 2 doivent désormais bien être prises en compte», conclut le chercheur.

Sources : LeParisien.fr et wikistrike.com 

 

 

Le commentaire de Dominique :

Nous savions déjà que la présence de la Lune qui gravite autour de la Terre à une distance telle que son influence a rendu possible la Vie.

Ce qui revient à dire que sans la présence de la Lune notre Terre n'aurait vraissemblablement pas pu offrir l'évolution du vivant jusqu'à l'être humain.

Pour ceux qui croient encore au hasard de l'arrivée de notre humanité

sur Terre il faut accepter une probalité très faible. En effet, la Lune née d'une collision d'une immense météorite avec la Terre qui aurait arrachait un morceau de notre Planète pour constituer notre Lune. Sur ce point les scientifiques sont d'accord : notre Lune est constituée des mêmes "matériaux que notre Terre".

  66 - La Terre a-t-elle vraiment besoin de la Lune ?

 

Une fois cette probalité du hasard acquise, il convient d'accepter une seconde probabilité : l'apport d'une quantité d'eau massive sur notre Planète.

 

Si la présente découverte est confirmée (elle mérite d'être vérifiée et validée), il s'agirait d'un nouvel élément majeur qui défi la probalité du hasard de notre présence sur Terre.


Le cumul d'un grand nombre de probalités faibles (la cosmologie nous en fourni un très grand nombre) fini par rendre mathématiquement parlant le "hasard"  proche du 0 absolu.

Plus que jamais de nombreuses sciences nous dévoilent régulièrement que l'évolution du vivant sur Terre vers des êtres intelligents et pourvus d'une conscience n'est pas le fait du hasard (physique quantique, cosmologie et science du vivant).


Notre existence a un sens. Cela devient un fait incontournable.


Il serait temps que la grande majorité des scientifiques acceptent ce nouveau paradigme ( que beaucoup estiment irrationnel) et poursuivent leurs recherches sans rejeter systématiquement "par principe" l'aspect métaphysique qui apparait dans leurs découvertes.

Cette prise de conscience permettrait de sortir rapidement de l'impasse actuelle et élever l'Homme vers une dimension plus spirituelle.

Cette prise de conscience aurait un effet immédiat sur le comportement des humains et serait notre unique chance de sauver notre humanité de son auto-destruction.

 

La balle est donc dans le camp de la société civile et celle des scientifiques pour contribuer à une prise de conscience collective de notre humanité.

 

Je dirai que c'est une chance pour nous autres citoyens que notre survie ne dépende pas des politiques.

 

En effet, si cette prise de conscience de l'humanité devait être issue d'une volonté politique en provenance de ceux qui dirigent le monde de la finance, les mondialistes et autres banksters, il est certain qu'elle n'aurait jamais lieu.

 

D'ailleurs il suffit de constater dans quelle impasse "ils" nous mènent.

Et c'est à se demander : "à qui profite le crime" ?

Tous les médias alternatifs sont unanimes : le Nouvel Ordre Mondial désiré par

les puissants banksters de ce monde n'entendent pas nous laisser une once de liberté.

 

Avec un minimum d'esprit critique, chacun d'entre nous peut prendre conscience de ce qui se trame à travers l'actualité brûlante.

Pour conclure je reprendrai la formule de www.wikistrike.com :


"Si vous ne changez pas en vous-même,

ne demandez pas que le monde change"


 


 

   

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique PRACHERSTORFER - dans 7 - Mon fils - il faut que tu saches !
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Araka Nui autour du monde
  • Araka Nui autour du monde
  • : Le voyage initiatique de Teiva sur le catamaran ARAKA NUI parti en 2008 pour un tour du monde. Arrivé en Casamance en septembre 2009, il en repart 2 ans plus tard, mais cette fois sans son papa... C'est l'occasion pour ce dernier de collecter des sujets d'informations aussi divers que variés sur la spiritualité, la géopolitique, l'environnement et les sciences en vue d'étudier ces sujets le moment venu avec Teiva et de débuter son initiation vers un nouveau paradigme.
  • Contact